skip to Main Content

Rentrée réussie pour la TA à Salengro

Ils nous avaient quittés fin mai par une belle victoire 3 -1 contre MILIZAC, alors leader pour fêter le dernier match de Jacques LE NORMAND, sans doute, coup d’œil du destin, ils nous l’ont refait pour célébrer la 1ère victoire de Ludovic ROYER, leur nouvel entraineur, cette fois face à la GSY Pontivy, et sur le même score SVP. Certes, il n’y aura pas eu la même intensité, mais la pression était d’une part différente et surtout les deux équipes, ce soir, avaient un sérieux handicap avec une grosse partie des titulaires absents de chaque côté.

TA RENNES 3 – 1 GSY PONTIVY

But pour la GSY : A. BELEM (11ème)

Pour la TA: T. BELLIER (17ème); C. ARTAILLOU (52ème, 69ème)

Deux équipes handicapées, mais qui ont de la ressource et les supporteurs auront eu un match vivant où il aura fallu attendre la seconde mi-temps pour que la TA prenne le pas sur son adversaire. Pas de temps mort et dès le coup de sifflet la TA allait prendre les choses en main en étouffant son adversaire. On se demande, encore, comment à la fin des 10 premières minutes, le score de la fin de la rencontre ne soit pas déjà affiché. Dès la 4ème A. POISSONNEAU chipait le ballon dans les pieds du gardien, dribblait le dernier défenseur et devant le but vide et grand ouvert, il frappait à côté. A la 5ème C. ARTAILLOU, seul à son tour frappe de peu à côté. Une mn plus tard sur la première incursion des verts, ce sera V. MORHAN qui de loin ira chercher la transversale d’A. BOUILLENNEC. A la 8ème après une belle action collective, T. BELLIER va buter sur la défense. Et enfin une minute plus tard un nouveau centre venu de la gauche va voir la reprise de C.MAURY, seul au 1er poteau,  s’en aller hors cadre. C’est bien connu à ce petit jeu du dominant, la TA nous a habitué au désenchantement en faisant honneur aux contres adverses. C’est ainsi que le rebond d’un ballon, apparemment pas méchant dans les 6m, va surprendre notre dernier défenseur et A. BOUILLENNEC masqué, pour atterrir sur la transversale et revenir dans les pieds d’A. BELEM pour l’ouverture du score à la 11ème. Mené contre le cours du jeu, la TA va continuer à prendre le pas sur son adversaire, et sans se désolidariser c’est sur une nouvelle belle action et sur un centre de C. ARTAILLOU que T. BELLIER se trouvera à point nommé, au 6 mètres, pour reprendre victorieusement et remettre le score plus conforme à la réalité (17ème). Revenus à égalité, le match va perdre en intensité sur la deuxième partie de cette première mi -temps. Manque de précisions dans les relances, déchets techniques, et parfois trop de dribbles inutiles, ralentissant le jeu, feront que les occasions vont se faire plus rares. On retiendra seulement un tir cadré sans danger de T. BELLIER (29ème) et un second tir non cadré de C. MAURY (32ème).

Deux changements pour la GSY à la mi -temps vont permettre à la TA de continuer sa domination, avec peu de danger derrière, et un bon travail de sape dans les actions offensives. Il reviendra à A. POISSONNEAU de prendre sa revanche en appuyant un tir cadré à la 52ème que T. LAURENT relâchera pour le bonheur de C. ARTAILLOU ouvrant du même coup son compteur but avec la TA à la 52ème. La GSY, en manque de ressort, ne pourra pas reprendre le dessus, si ce n’est un face à face où A. BOUILLENNEC sortira vainqueur face à N. QUEMARD (62ème) et un coup franc de V. MORHANT de peu en dehors du cadre. Du côté de la TA, M. POTHET, sur corner, ne sera pas loin de corser l’addition (54ème), mais ce sera C. ARTAILLOU, une nouvelle fois, sur un caviar d’A. POISSONNEAU, venu de la droite qui enlèvera les dernières illusions d’une GSY qui avait fait rentrer sa jeune relève pour la dernière demi- heure. A 3 – 1, la messe était dite, et la TA gérait sa fin de match pour aller chercher une victoire méritée sur l’ensemble de la partie.

Trois points qui arrivent donc au bon moment pour cette première de L. ROYER, qui, depuis trois semaines, à vu son infirmerie s’engorger, jour après jour, où sur son groupe de 21, il ne restait plus qu’une dizaine de titulaires en état de chausser les crampons. Là aussi, aux jeunes marcassins de prendre la relève en profitant du temps de jeu offert en N3 pour s’affermir aux contacts des joueurs cadres. Même si la GSY était dans le même cas, on retiendra la générosité du groupe TAÎSTE dans les efforts, la volonté de na pas lâcher pour revenir au score, et surtout du mieux pour certains qui retrouvent progressivement leur niveau. Le retour d’A. ROUSSELET a consolidé le milieu de terrain autour du capitaine T. BELLIER, et d’un excellent C.ARTAILLOU, dans tous les bons coups pour sa première à Salengro. Et enfin, à noter la montée en puissance du jeune C. MAURY, présent depuis deux ans, qui est en train de passer le pallier nécessaire pour jouer en N3

Match de Coupe de France la semaine prochaine avant de se rendre à VITRE dans deux semaines

Back To Top
Rechercher