skip to Main Content

Transmissions défaillantes

LOCMINE 3 – 0 TA RENNES

BUT pour LOCMINE: O. DRAME (23ème , 39ème); F. DANSO (65ème)

Depuis quelque temps on l’avait déjà signalé, des problèmes récurrents dans nos transmissions offensives, nous avaient coûtés quelques déboires avec un but encaissé par ci, puis un autre par là. Après ce déplacement à Locminé, ce soir il n’y a plus de doute, il va falloir faire une révision de près, et voir si nous avons des pièces de rechange. C’est dommage, car quand le moteur est en régime plein gaz et qu’il monte en intensité, il y a de bonnes choses de faites. Malheureusement ce soir, sur la première mi-temps, il y a eu beaucoup trop de déchets, de ralentis et d’impuissance face une grosse écurie bien huilée. Il va falloir profiter de la petite trêve de deux semaines pour refaire le plein de confiance avant d’attaquer les huit dernières rencontres, où certainement, il y aura plus de place face à des adversaires moins huppés que cette première partie des matchs retour. Ce sont de vrais guerriers qui devront rentrer sur le terrain, pleinement conscients de leur qualité qui devront pour le moins mettre quatre adversaires derrière eux d’ici à la fin mai.

Si durant les 20 premières mns de la 1ère mi- temps, on a réussi à maintenir le suspens avec peu d’occasions pour Locminé, il n’en demeure que les verts montraient déjà plus d’intensité et plus de présence dans les 18 m de la TA. La 1ère véritable banderille est donc arrivée à la 20ème avec un premier déboulé de F. DANSO, qui avec deux mètres de retard au départ, s’empare du ballon pour partir seul et mettre un centre en retrait pour lequel on peut se demander comment M. BOITTIN ne l’ait pas transformé en but. Avertissement sans frais qui annonçait des suites difficiles. De fait, un ballon perdu dans nos bégaiement offensifs, va permettre par une relance directe de se voir véritablement transpercer une seconde fois par F.DANSO, sur 40 mètres, semant en route milieu et défense TAÏSTE, pour aller, donner un amour de ballon à son compère  O. DRAME qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (23ème). Bien mal engagé tout cela, d’autant que devant la TA n’arrive pas à rentrer dans les 18 m adverses. Trop imprécis, trop lents, et manquant d’intensité, les TAÏSTES subissent le jeu et ont beaucoup de mal à sortir de leur moitié de terrain. Et quand on y arrive, comme à la 39ème, un dribble court puis un second trop long et voilà ballon récupéré, tout de suite adressé vers H. GERBORE qui, à son tour, oublie la défense avant d’arriver en angle fermé vers A. BOUILLENNEC qui ne peut intervenir sur le petit piqué lobé arrivant pour la seconde fois devant l’opportuniste O. DRAME qui, malgré le retour de T. LE PRETRE, arrive à doubler le score (39ème).  Il s’en faudra de peu pour qu’une tête, sur corner, de M. LUSHIMA vienne sonner le glas avant la mi-temps.

Peu perforant en attaque sur les 45 premières minutes, bougé en défense, le pari est désormais lancé pour la seconde mi-temps, à savoir, allons-nous voir enfin B. GUILLEMIN, le gardien LOCMINOIS, faire un arrêt. Eh bien oui, sans doute piqués au vif dans le vestiaire, c’est un tout autre esprit de combattant qui anime le cœur des sangliers à leur retour. Le premier, A. ROUSSELET (49ème), sonne la charge, suivi, quelques minutes plus tard, par une reprise d’A. POISSONNEAU, de peu à côté aux vingt mètres. On sent plus d’envie, on pousse davantage l’adversaire à reculer, on est en train de prendre le jeu à notre compte. Hélas reculer pour mieux sauter, nos adversaires connaissent parfaitement nos lacunes désormais. Un coup franc pour la TA, transmission ratée, et F DANSO enclanche le turbo, semant trouble et adversaires pour arriver dans un angle à peine ouvert avant d’enquiller une superbe frappe dans la lucarne opposée d’A. BOUILLENNEC (65ème). La messe est dite, LOCMINE peut se mettre en roue libre et laisser venir. Moins pressée, la TA se redonne des couleurs avec un centre d’A. POISSONNEAU pour une reprise de L. LEMARIE mais B.GUILLEMIN peut ainsi montrer qu’ils sont bien onze sur le terrain par un arrêt déterminant. (69ème). Dans la foulée, avant de sortir, F. DANZO, extra-terrestre en short, nous fait encore un slalom géant dans la défense, mais cette fois, il dérape. Le reste sera pour la TA avec un centre brossé de T. LEPRETRE avec une belle reprise de la tête de L. LEMARIE au-dessus (77ème ) et un tir d’A. POISSONNEAU (86ème) sans grand danger pour B. GUILLEMIN.

Depuis bien longtemps certainement, la TA n’avait pas subi quatre défaites d’affilée, mais là l’adversaire a enfoncé le clou, mettant en exergue nos difficultés dans ce qui a toujours fait la force de la TA, la solidité collective. Les prochaines rencontres vont donc être déterminantes comme jamais pour la fin de saison. Cà passe ou çà casse. C’est dans l’adversité que l’on doit trouver l’unité et la solidarité nécessaire pour renverser son destin. Amis supporters, vous ne serez pas de trop, venez nombreux dans 15 jours, nous avons besoin de faire corps avec les joueurs pour affronter PLOUZANE classé juste devant la TA.

Back To Top
Rechercher