skip to Main Content

Première victoire: « de sueur et de courage »

Après 10 mois d’absence, le championnat N3 reprenait le chemin des terrains ce dernier samedi d’août, avec, en prime, un hommage rendu à R.DREUSLIN partant après avoir fait vibrer Salengro une douzaine d’années durant..

Cette fois la TA recevait à Salengro la St. Colomban de LOCMINE qui justement les avait défaits lors de la 1ère journée, il y a un an. Chacune des deux équipes partait dans le parfait inconnu, n’ayant eu que quelques matchs de préparation pour se réadapter avant de se lancer dans une compétition que l‘on sait, par avance, très ouverte avec peut être deux ou trois équipes parmi les 14 ayant des ambitions clairement affichées pour aller voir au dessus.

Toujours est-il, qu’en de telles circonstances, mieux vaut aller très vite chercher des points afin de ne pas creuser trop rapidement le fossé des doutes. Et lorsque que l’on voit le calendrier des 5 premiers matchs de nos protégés, vaut -il mieux aussi ne pas trop traîner en chemin…!

TA RENNES     1    –    0     St. Colomban LOCMINE

                              But : C. DURAND (39ème)

Face à une équipe Locminoise, que l’on peut classer dans un étalonnage de haut de tableau, il était donc intéressant de voir quelle serait la tenue de reprise de nos jeunes sangliers. Et bien disons le tout de suite, cette première victoire sera d’abord celle d’une solidarité sans faille à défendre collectivement l’avantage pris autour de la 40ème minute du match.

Après un début de match laborieux où les Morbihannais ont pressé très haut les patronnés, il aura fallu attendre un 1er coup franc plein axe à la 20ème mn pour que l’on puisse véritablement mettre un premier danger devant la cage de B. GUILLEMIN, qui verra le ballon d’A. ROUSSELET s’en aller bien au-dessus du cadre. Jusque-là les noirs avaient frôlé la correctionnelle sur une perte de ballon de son arrière garde dès la 3ème mn, en offrant un cadeau à F. DANSO. Celui – ci n’appuyait pas suffisamment sa frappe pour surprendre A. BOUILLENNEC évitant, de son côté, le pire en deux temps. Plus incisifs, les Morbihannais prenaient la possession et ce n’est qu’après deux tirs non cadrés, et un corner rempli de frissons, que les débats allaient s’équilibrer pour les 25 dernières minutes de la 1ère mi -temps. C’est à ce moment, où la TA avait repris des couleurs, que le capitaine T. BELLIER, se blessait aux ischio-jambiers l’obligeant à laisser sa place. Néanmoins, portés dans leur élan, les sangliers ne s’arrêtaient pas en si bon chemin, et sur leur véritable 1ère offensive aboutie,  allaient surprendre leur adversaire. Une ouverture en caviar de L. CONAN vers TIMAT, perturbateur et harceleur incessant sur les deux axiaux, ouvrait le chemin des buts avant qu’il ne décale à son tour, C. DURAND dont le face à face avec B. GUILLEMIN faisait mouche (39ème).  Sans doute, dur à avaler pour un gardien qui n’avait rien eu à faire jusque-là, mais l’action, si unique soit elle, ne devait rien à l’adversaire. Après une dernière occasion dans les arrêts de jeu de cette 1ère mi-temps, sur coup franc, où un coup de billard à trois bandes n’était pas loin de ramener les deux équipes à égalité, l’arbitre renvoyait les deux équipes dans les vestiaires.

La seconde mi-temps, excepté les 15 premières minutes où les milieux de terrains continuaient à neutraliser le jeu, et une reprise de TIMAT (76ème) sauvée sur la ligne par B. KERVICHE, allait permettre aux TAÏSTES d’enrober le but de la victoire qu’il n’allait plus lâcher, d’un savoureux coulis défensif fait d’une intense abnégation collective où la générosité, les efforts communs, la pression sur chaque joueur adverse, l’esprit de corps, la combativité au sens propre, n’allaient finalement donner que très peu d’occasions franches à leur adversaire qui allait prendre progressivement les rênes du match. De cette agressivité à bon escient, les noirs ne lâchèrent que quelques coups francs rasant les seconds poteaux, un lobe d’O.DRAME tout juste dévié au- dessus de la transversale, et surtout cette dernière action à la 43ème où d’une parade réflexe, A. BOUILLENNEC face à une reprise à bout portant de C BENAMARA allait, pour sa première sortie à Salengro, garder sa cage inviolée.

Jacques LE NORMAND, savourait dès la rentrée aux vestiaires, son groupe venait de faire preuve d’une grande homogénéité, et ce match lui apportait une première réponse démontrant que physiquement ses hommes étaient prêts. Ils ont dans les jambes l’intensité nécessaire à ce niveau pour tenir 90 minutes.. Défensivement le bloc est bien en place, mais il restera à travailler et à enchainer les phases offensives, pour venir mettre davantage de menaces et de présence dans les 18 mètres adverse.

Du côté de LOCMINE, les têtes basses en disaient longs sur leurs regrets et leur déception, ils n’avaient pas démérité. Leurs accompagnants vous diront que leurs gars méritaient largement le match nul, certainement vrai, leur gardien a prolongé ses vacances, mais un match de foot est surtout fait d’une âme et d’un esprit collectif. Ce soir, ces deux-là s’étaient donnés rendez vous dans le cœur de 14 sangliers déterminés, à qui, il ne pouvait rien arriver autrement que la victoire qu’ils sont allés chercher pour mieux réussir leur début de saison qu’il y a un an.  

Ces trois points rafraichissent dans la besace, à eux seuls, pour les matchs à venir, la fable de LA FONTAINE : « Travaillez, prenez de la peine, un trésor est caché la dedans ». Et ce n’est que de bon augure avant de rencontrer l’ogre Pontivyen la semaine prochaine, et pour la seconde fois consécutive à Salengro.

Equipe de la TA  :  1 –A. BOUILLENNEC, 2 – R. THENIER,  3 – M. LEHUEDÉ, 4– L. ROUDAUT, 5 – M. BLANDIN DE CHALAIN, 6 – L. CONAN, 7 – M.ODULES  8 – C. LAMANDE, 9 – C. DURAND,  10 – A. ROUSSELET, 11 – T. BELLIER ©️

Les remplaçants : 12 – T. DUCHE, 13- T. LEPRETRE, 14 – K. MESBAH, 15 – M. POTHET, 16 – S. DODOZ


 [MR1]

Back To Top
×Close search
Rechercher