skip to Main Content

Les sangliers limitent la casse in-extremis

US GUIPRY MESSAC 1 – 1 TA RENNES

But pour GUIPRY: J. REMOND 34ème; pour la TA: A.CAROFF 87ème

Dans un derby ardemment disputé, où il fallait aller chercher des points, la TA aura limité la casse à quelques minutes du coup de sifflet final, où, après 18 mois d’absence, A.CAROFF signait son grand retour en délivrant les siens pour une égalisation méritée. Dans un match de la peur pour la TA 12ème, et  GUIPRY 13ème à la recherche d’une seconde victoire consécutive, il ne fallait pas s’attendre à une grande rencontre. En laissant les banlieusards ouvrir le score, la TA se mettait une épine dans le pied, face à une équipe qui allait faire le maximum pour garder son but d’avance en jouant les contres et en cassant le rythme à chaque instant en seconde mi-temps par des arrêts incessant, pourrissant toute recherche de qualité  et en jouant tout simplement la montre.

Si la TA attaquait les dix premières mns en faisant reculer son adversaire avec un premier tir non cadré d’A. CAROFF (2ème), les MESSACOIS allaient progressivement refaire surface et venir inquiéter à leur tour A. BOUILLENNEC. Après un centre détourné de L. TCHAMAPI et un premier débordement de M. CROCK avec un centre en retrait pour A. AHAMADA, la TA s’en sortait avec un corner qui ne donnait rien (13ème). Mais c’était déjà là, la réponse d’une préméditation annoncée dans le vestiaire par J. LE NORMAND qui avait demandé à sa défense de ne pas quitter plus particulièrement 3 joueurs : l’arrière latéral M. CROCK, le N° 7 A. AHAMADA et le distributeur du jeu, ancien joueur de la TA J. REMOND. Le jeu s’équilibrait et la TA arrivait à sortir le bout de son nez par des tirs non cadrés d’A CAROFF (14ème), T. BELLIER au-dessus suite à un coup franc (17ème) ou encore A. POISSONNEAU (30ème). Malheureusement les prédictions du coach allaient s’avérer payantes pour les MESSACOIS : un second débordement de M. CROCQ, un centre pour son compère J. REMOND et A. BOUILLENNEC n’avait plus qu’à constater les dégâts (34ème) face à la superbe reprise du N°10. Leçon de réalisme des bleus face à des blancs ne mettant pas suffisamment d’intensité, de fluidité, et de convictions dans leurs offensives qui toutes aboutissaient hors cadre ou dans les bras du gardien tel A. POISSONNEAU (37et 43ème), et sur coup franc une reprise de T. LEPRETRE au-dessus (40ème). Au final sur cette 1ère mi-temps, deux occasions pour MESSAC, un but, et des amorces de velléités de la TA dans la surface manquant trop de précisions dans le geste final.

Changement de décor en seconde mi-temps, la TA allait devoir sortir les crocs en pressant davantage et GUIPRY profiter des contres pour tenter d’aller en ajouter un second. Ce sera A. CAROFF qui ouvrira les hostilités, en dribblant le gardien mais en angle fermé, ne pourra redresser suffisamment le ballon (50ème). La TA va prendre le match à son compte, mais en pêchant par trop de maladresses, va continuer à courir après le score. A la maladresse s’ajoute un manque de spontanéité (55ème centre de T. BELLIER reprise insuffisamment bien placée d’A. POISSONNEAU, et double reprise de T. LEPRETRE but ouvert au-dessus. En poussant l’adversaire, celui-ci va jouer les contres à fond et la TA essuiera ainsi un centre tir de M. CROCQ arrêt d’A. BOUILLENNEC (59ème), puis ce sera M. POTHEL qui sauvera sur la ligne (62ème), A. BOUILLENNEC sortira et gagnera son duel face à P. MOUKOKO (69ème) et une nouvelle fois il stoppera une percée d’A. AHAMADA (72ème). La rentrée de K. MESBAH, détonateur dans le jeu de percussion allait gonfler les opportunités TAÏSTES aux avants postes. Un de ses premiers déboulés, en passant la défense en revue, se terminait non-cadré au-dessus (64ème) ; dans la foulée A. POISSONNEAU avait une fenêtre de tir mais il tergiverse trop et se fait contrer (66ème) ; à son tour L. LEMARIE se trouve à point nommé pour reprendre un centre mais le gardien détourne (79ème). La TA pousse, mais en face on hache le jeu au maximum. Il faudra un coup franc mal dégagé par la défense et suite, à un jeu de têtes redoublé, le ballon va arriver dans les pieds d’A. CAROFF, qui en renard aux 6 mètres pour ouvre son compteur but pour son premier match de la saison (87ème). Une dernière occasion se présentera à la 90ème pour une reprise de C. DURAND hors cadre.

Les arrêts de jeu (5 mn minimum) seront joués en deux fois avec un arrêt d’une dizaine de mns le temps que les pompiers interviennent pour sortir J. NKASSA blessé à l’épaule, tandis que du côté de la TA, T. LEPRETRE était évacué à son tour pour une douleur au bas du dos. Les 5 mns restantes, malgré la forte pression de la TA ne donneront rien de plus à ce score de parité logique compte tenu des occasions  de chaque côté.

De la TA, on retiendra, d’abord le second match sans défaite, la bonne rentrée sur 90 mns d’A. CAROFF , toujours aussi précieux devant, le retour aussi pour l’éclosion espérée de K. MESBAH, et surtout le retour des occasions devant le but, espérons-le, annonciatrices d’une fin de saison plus palpitante au niveau des résultats.  Match tout aussi important à Salengro, dans deux semaines avec la réception du Stade Pontivyen où avec tambours et trompettes, ce sera tous ensemble joueurs et supporteurs qu’il faudra aller retrouver une victoire tant attendue.

Back To Top
Rechercher