skip to Main Content

Le dernier « BANC »

Pour terminer la saison de National3, ce samedi 4 juin à 18H aura lieu à SALENGRO un véritable match de gala, un match sortant de l’ordinaire et qui se doit à plusieurs titres valoriser la compétition de ce groupe A de N3 qui sera resté impénétrable toute la saison. La Saint Pierre MILIZAC, pour sa première saison complète en national, est tout près d’accéder à l’étage au-dessus où un nul lui suffit pour toucher le graal. En face la TA, a aussi son destin dans les pieds pour se maintenir s’i elle gagne ce match. Un véritable choc si on considère que jusque-là, sur deux matchs, nos sangliers ont déjà battu trois des quatre premiers. Il n’en reste un et c’est donc un vrai match de coupe qui attend les nombreux spectateurs espérés nombreux

Mais l’événement ne s’arrête pas à la compétition proprement dite, car la confrontation ira bien au-delà, puisque vous l’avez appris, ce sera la dernière de Jacques LE NORMAND sur le banc de la TA qui a décidé de prendre du recul à 62 ans. Plus qu’un événement en soi, victoire ou défaite ce samedi, c’est toute une épopée indélébile et un palmarès prestigieux, qui vont s’inscrire, à tout jamais, en lettres d’or dans les 115 ans d’histoire de la TA.

En 2003, alors que Thierry BINARD venait d’obtenir la montée en DSR, Jacques LE NORMAND, arrivait du CO PACE. Il ne le savait pas mais il allait écrire son histoire en tant que technicien entraineur sur 19 saisons, avec un club, comme il aime à le dire, épousant ses valeurs et qu’il n’a jamais plus quitté malgré les opportunités qui n’ont pas manqué.

La rencontre avec le président AUBRY, les « frères JACQUES » allait trouver une parfaite complémentarité pour illuminer la destinée du club. Très rapidement, Jacques (le coach) allait trouver ses marques. Deux saisons après son arrivée, la TA était en DSE et dès 2006, c’était la DH qui s’ouvrait au club. Elle y restera trois saisons, emportant pendant cet intermède la coupe de Bretagne (2007) et étant finaliste en 2008 alors qu’elle remportait le championnat DH de Bretagne en atteignant pour la 1ère fois le national en CFA2. Passage éclair d’une saison qui faisait dire à Jacques à l’époque : « on a appris, quand on y reviendra ce sera pour durer » Nouvel intermède de trois années en DH qui ne tomberont pas pour autant dans l’anonymat. Dans la période, ce sera, en effet, deux nouvelles Coupes de Bretagne dont la dernière en 2014 couronnait le club en remportant le trophée, tout en étant champion de Bretagne. Mais ce n’est pas tout, car trois années de suite, la TA allait vivre de grandes émotions en coupe de France allant jusqu’au 9ème tour se faisant éliminer en 2010 par le Stade Brestois 1-2 (leader de D2) au cours des prolongations, en 2011 par le SCO d’ANGERS  0 – 1 toujours en prolongations, en 2012 en éliminant NANTES 2-2 aux tirs aux buts puis éliminée aux tirs aux buts par l’US QUEVILLY (finaliste cette année-là contre LYON) en jouant à dix toute la prolongation. De grandes émotions restées à tout jamais gravées dans le cœur des supporteurs. Son nouveau parcours en CFA2, devenu N3, sera couronné par une 5ème place en 2016, puis une troisième place quand le championnat a été arrêté pour cause COVID en 2020. Une nouvelle épopée en Coupe de France en 2016, s’arrêtera le 2 janvier en 32ème de finale contre CONCARNEAU.

De ce magnifique parcours, de belles images restent certainement gravées dans toute la communauté TA et surtout dans la carrière de tous les joueurs que Jacques a eu dans ses différents groupes. En tant qu’éducateur, il a toujours eu à l’esprit avec ses équipes, préparateurs, kinés, et Marc PERROT de faire grandir le club en faisant prévaloir la formation et le vivier des jeunes licenciés de la TA. Avec certainement, l’un des plus petits budgets de ce niveau amateur, ils auront ainsi fait éclore de nombreux jeunes issus du club avec la volonté farouche de les amener le plus haut possible.  On se souvient de cette incarnation sorti du cru attachés au maillot à la hure de sanglier, de nombreux noms comme entre autres, O.BODIGUEL, Y. BENSOUSSAN, les frères K. et M. AUBRY, F. BASSET, F. DELAUNAY, S. BLOYET, J. RIPPERT, T. BAGUET, R. MERCIER, C. NABIAS, M. YVIQUEL, V. ET S. CALVEZ, M. GARNIER, B. MAGNON, R. DREUSLIN, D. MICHEL, M. LUSHIMA,  M. DURAND, T. BELLIER, M. MESSOUTER, V. ROUAULT, N;DODOZ, T. CAMPINCHI, M. ODULES, M.BLANDIN, A. MAINGUENE, A. CAROFF, L. CONAN, K. LEPETIT, N. COHAN, K. MESBAH, S. DELAUNAY et tous ceux comme les J. GOURMELON, L.GENOUEL, HAMID, K. GOURDIN, J; BAZIN, M. BOUCKCHIM, E. HOUCINE AT LHABIB, A. ANEFTAH, les frères CATHELINE, L. CHATEL, C. CHRETIEN, JM. LE POLLODEC, T. GARCIA, G. LEPERS, R. LEVERD, D. REBILLAT, M. SCHWAB, S. MONSANTO, G. MONTAGNE, PL. DESVIGNES, JB. NUSSBAUM, R.LE GAC, B. DIAWARA, C. DURAND, S. OSMONT etc …. dans un passage prolongé  qui ont su porter les valeurs de la TA et tout donner pour le maillot des sangliers.

Ses objectifs avec MARC ont été d’essayer de porter à 70% l’effectif relevant de la formation et du vivier des jeunes de la TA. C’est aussi désormais cette même volonté en devenant directeur sportif, qui l’animera pour tenter de faire grimper les U17 voire les U18 en national afin de mieux les préparer à rentrer dans les équipes seniors. C’est une nouvelle aventure qui s’ouvre devant lui en quittant le banc de l’équipe A, on peut être assuré qu’elle sera de nouveau remplie de lendemains fructueux pour la TA..

Merci JACQUES pour tout ce que tu as donné, pour tout le temps passé, pour le temps pris à la famille, la TA t’en sera toujours reconnaissante et bon vent dans tes nouvelles missions au sein du club.

Tu aimes trop le foot, la compétition, et merci d’avoir repris à ton compte :

TAÏSTE UN JOUR, TAÏSTE TOUJOURS

Back To Top
Rechercher