skip to Main Content

L’AS SAUTRON plus réaliste

Ce 31 juillet match de reprise après deux semaines de préparation, la TA rencontrait l’AS SAUTRON  d’Eddy CAPRON plus avancé en préparation  (4ème match dont le le FC NANTES la semaine passée).

Accueillis par les dirigeants de l’US PONT PEAN qui avait mis leur superbe pelouse à disposition de la TA, les fidèles supporteurs pouvaient enfin revenir autour d’une pelouse après neuf mois d’interruption pour cause COVID.

Pour ce premier match, Jacques LE NORMAND avait prévu d’aligner deux équipes distinctes, une par mi-temps, pour affronter les banlieusards nantais numériquement moins nombreux. Avec un mélange entre jeunes issus de la formation et les nouveaux arrivants, les deux mi-temps de ce match auront montré que la TA ne manquera pas ni en quantité, ni en qualité pour cette nouvelle saison. Maintenant, il restera à apporter de la continuité, de l’efficacité, tout en se forgeant à l’expérience bien rôdée du collectif TAÏSTE au détriment de la fougue et du vouloir bien faire dans trop d’individualisme.

La 1ère mi -temps avec un milieu très jeune, la TA aura tenu la dragée haute à son adversaire tentant d’imposer son jeu face à une équipe jouant bas et très solide défensivement avec un excellent gardien, et prête à contrer, à tout moment, la moindre erreur de son adversaire. Les deux gardiens dans les 25 premières minutes n’auront que peu de frayeur, face à des offensives, souvent enrayées avant les 18 mètres. La première grande frayeur, arrivera à la 26ème, et c’est Alexandre BOUILLENEC, le gardien TAÏSTE qui arrachera la balle dans les pieds de l’avant-centre Sautronnais. Cette première grosse escarmouche réveillait les sangliers qui finissaient cette mi -temps à leur avantage. Un premier tir d’A.ROUSSELET touchait le filet extérieur (28ème) avant que ce même A. ROUSSELET servait à la perfection A. DELAUNAY, dont le tir était parfaitement détourné par le gardien des banlieusards Nantais (36ème). Enfin juste avant la mi-temps un centre en retrait permettait à L. LEMARIE de se retrouver seul aux 15 mètres mais sa frappe était trop enlevée (44ème).

Changement du onze de J. LE NORMAND à la mi-temps, comme prévu, donc nouveau match, où la vitesse d’exécution, une prise de possession plus prégnante sur le jeu allaient semble- t-il mettre plus à mal leur adversaire. Mais c’est bien connu, possession ou dominer ne veut pas dire gagner. Les patronnés allaient l’apprendre vite à leur dépens, quand sur un contre, et sur leur deuxième véritable occasion, avec une balle dans le dos de la défense le n°11 MANDA Sautronnais, d’un tir croisé venait punir S. OSMONT(54ème). Il restait du temps pour revenir et un premier tir de K. MESBAH (44ème) avait déjà montré, qu’il y avait de la place, mais par précipitation voire manque de précision, les tentatives de M. COLIN, de M. SYLLA par deux fois, C. LAMANDE et encore K. MESBAH, n’ouvraient pas le chemin d’une égalisation méritée. Il faudra même un arrêt sur pénalty de S. OSMONT pour éviter que la troisième occasion adverse se transforme en défaite cruelle.

Premier match de revue d’effectif, qui aura sans doute déjà apporté des réponses au coach avec des nouveaux qui apporteront certainement une plus-value à l’ensemble avec certains jeunes qui montent en puissance. Place à la concurrence certainement, mais à l’image de SAUTRONNAIS, certes déjà plus près de leur équipe type et jouant leur fin de match en vieux briscards, ce menu du jour avait déjà le parfum de futurs matchs de N3 où bien souvent l’adversaire attend la faute de l’équipe joueuse pour saisir toute opportunité qui se présente.

Back To Top
Rechercher