skip to Main Content

La TA a attendu son heure

Classé proche de la TA, la venue de Saint BRIEUC laissait entrevoir un match ouvert où chacune des deux équipes avait à confirmer leurs deux dernières sorties victorieuses. Mais la TA avait surtout à faire oublier la lourde défaite subie dans leur dernier match à Salengro contre PLABENNEC. Face à une équipe jeune, très joueuse consolidée par quelques éléments de National, il appartenait donc aux sangliers de démontrer que leur 4ème place actuelle n’était pas usurpée, même si leurs supporters pour cause « Equipe de France » n’étaient pas là en grand nombre.

TA RENNES 3 – 0 SAINT – BRIEUC

But pour la TA: L. ROUDAUT (50ème); A. POISSONNEAU (59ème); A. CAROFF (84ème)

Dans une première mi-temps véritablement emportée par une marée jaune de feux follets poussant rapidement vers l’avant, la TA aura dû subir une forte pression, les obligeant à jouer pour les 2/3 de leur temps dans leur partie de terrain. Avec deux extérieurs très vifs, le danger allait être constant devant les débordements et les centres appuyés des griffons devant la cage d’A. BOUILLENNEC. A l’image des fusées A. DIARRA et du trublion R. HARAKATE dont les frappes cadrées (2ème et 11ème mn) venaient chauffer les gants d’un A. BOUILLENNEC, très rassurant par ses prises de balle, le bloc défensif noir, bien en place, était à tout instant sur les charbons ardents. La TA avait du mal à approcher les buts de K. LE CORVAISIER si ce n’est ce ballon, après un coup de pied arrêté, mal négocié par l’un de ses défenseurs qui lui permettait, d’une belle détente, de sortir un ballon qui prenait la direction des filets. Du jeu, il y en avait, mais peu de véritables occasions. On retiendra une magnifique détente claquette d’A. BOUILLENNEC pour sortir la plus belle occasion briochine d’A. DIARRA à la 29ème.

Pour n’avoir pas su ouvrir le score durant leurs temps forts de la 1ère mi-temps, les Briochins allaient le regretter au retour des vestiaires. En effet c’est une TA conquérante qui revenait sur le terrain en commençant à faire reculer son adversaire, qui avait plus de mal, de son côté, à retrouver son jeu court des 45 premières minutes. On n’est pas bon sur les CPA (Coup de Pied Arrêté), avait dit Ludovic ROYER dans sa causerie. Eh bien nos patronnés allaient, et de quelle façon, répondre à leur coach. Coup franc excentré (55ème mn) pour une superbe frappe brossée intérieure d’A. POISSONNEAU qui va être repris à bout portant de l’intérieur du pied par L. ROUDAUT pour une ouverture du score magnifique. Avec un but d’avance tout changeait. Obligés de pousser pour aller chercher l’égalisation, Saint Brieuc allait venir se fracasser sur un bloc défensif renforcé et solide tout en s’exposant aux contres rapidement menés par de longues balles en profondeur. A peine remis de leur désillusion, les griffons succombaient ainsi une seconde fois sur une fixation d’A. CAROFF, qui lançaient en pivot son compère A. POISSONNEAU pour un second but, synonyme du véritable basculement de la partie (59ème). De fait, si ce n’est une unique tête totalement ratée devant le cadre de R.HARAKATE (80ème), les occasions allaient se démultiplier pour la TA, pendant que le collectif des Briochins se liquéfiait au fil des minutes. On gardera, en mémoire, une frappe d’A. CAROFF au-dessus (60ème), un nouveau tir du même A. CAROFF bien stoppé par K. LE CORVAISIER (62ème), une frappe de C. ARTAILLOU (64ème)  et surtout le 3ème but parti d’un tir d’A.AHAMADA détourné vers la touche opposée, pour lequel C. ARTAILLOU adressait un centre parfait pour une reprise gagnante d’ A. CAROFF  (84ème)

Nouvelle belle victoire qui permet de revenir à égalité avec le 3ème, avant de se rendre à BREST samedi prochain. Mais plus que la victoire, on retiendra la solidité défensive pour un second CLEAN SHEET consécutif, qui font suite aux trois précédentes victoires. Rien de tel pour faire le plein de confiance et donner des certitudes à un groupe très solide et généreux dans la répétition des efforts.

Back To Top
Rechercher