skip to Main Content

Coupe de France: la TA s’ouvre la porte du 4ème tour

Humilité, sérieux, engagement, des ingrédients indispensables quand on rentre en Coupe de France contre une équipe dite d’un niveau inférieur. Ces mots délivrés dans la causerie d’avant match par Ludovic ROYER, après avoir insisté sur le contexte d’une rencontre compliquée ont reçu l’écho du groupe qui finalement aura maîtrisé son adversaire de bout en bout. Petit terrain, bosselé, rien de tel pour niveler les deux divisions et donner à ce match le suspens bien connu d’un match de Coupe de France.

FCHCC 0 – 2 TA RENNES

Buts pour la TA: A. POISSONNEAU (39ème) ; C. ARTAILLOU (87ème)

Un match certainement qui n’entrera pas dans les annales, mais l’essentiel a été atteint. Disputé dans un excellent esprit entre les deux équipes, la délivrance sera surtout venue suite à une seconde mi-temps où les Hermitageois auront baissé de pied au fil de l’égrenage du temps. Par contre, sur la 1ère mi -temps, à l’image d’une défense bien en place autour de V. BODIGUEL, les locaux auront su élever leur niveau sans jamais fermer le jeu en contenant bien les attaques TAÏSTES qui avaient beaucoup de mal à régler la mire dans leurs transversales ou le jeu en profondeur. Avec peu d’espace pour lécher leur jeu, il n’y aura eu que très peu d’occasions pour faire la différence. On retiendra un centre de C. ARTAILLOU repris par C. MAURY avec une belle intervention de R. LEVREL qui réussissait une parade in extremis pour éviter l’ouverture du score (29ème). Sur ce temps fort, çà ne sera que partie remise, car 3 mns plus tard, sur une touche de V. SORIN, A. POISSONNEAU captait le ballon en angle fermé, arrivait à se retourner et à glisser le ballon dans le petit filet opposé (32ème). Les locaux ne s‘en remettront pas et auront de plus en plus de mal à rentrer dans les 18 m TAÏSTE.

En seconde mi -temps, si le ballon assurait sa sortie dominicale davantage dans les pieds de la TA, il faudra attendre la 87ème mn pour que les sangliers puissent enfin être délivrés par un centre venu de la gauche et repris victorieusement par C. ARTAILLOU. Mais pour en arriver là, un manque de réalisme dans le geste final, soit par trop de précipitations, ou de gestes techniques mal exécutés auront permis de laisser à la galerie banlieusarde tout l’espoir pour une égalisation toujours possible : le charme de la Coupe de France.

Rentrée sérieuse de la TA donc dans ce 3ème tour en ayant évité les obstacles et en donnant l’impact nécessaire où le milieu de terrain aura étouffé toutes les velléités adverses dans lesquelles S. LAUTRIDOU aura réussi à lancer quelques flèches en début de rencontre.

Un grand merci pour l’accueil reçu par le club de l’HERMITAGE qui aura permis un match placé sous le signe de la fête par une belle journée d’été. Bonne saison à eux

Back To Top
Rechercher