Skip to content

La TA prolonge le temps des étrennes

Autant le dernier trimestre 2022 aura été fructueux pour nos sangliers, autant 2023 a débuté, sans victoire par une spirale compliquée avec 4 défaites successives. Difficilement explicable, sinon que depuis début janvier, l’équipe enregistre absence sur absence. Tout d’abord des vacances pour les uns, puis des blessés pour de longs moments, un départ à l’étranger et enfin le cumul des 3ème cartons ont désorganisé un équilibre qui jusque-là donnait du fil à retordre à leurs adversaires dans un schéma 3- 5 -3. Travailler pour casser cette spirale, sans rentrer dans le catastrophisme, avec une nouvelle organisation va être le mot d’ordre pour reprendre la marche en avant. Avec un groupe rajeuni ce soir à LANNION, face à une belle équipe, la TA a retrouvé de l’allant offensif, des occasions qui avaient disparu en janvier, seulement il faut retrouver l’essentiel : en un mot peser davantage et devenir des tueurs dans les 18 mètres. .

FC LANNION 2 – 0 TA RENNES

buts : K.ACHAHBAR (19ème); S. DEVAUX (53ème)

Bien avertis de la puissance de feu de leur adversaire en pleine bourre, les patronnés se seront fait surprendre par deux buts pratiquement offerts, alors que l’on jouait depuis une vingtaine de mns et que jusque là on avait largement rivalisé sans démériter. SI on pouvait retenir une occasion Lannionaise dès la 3ème mn suite à un corner et une reprise de la tête de K. ACHAHBAR non cadrée, c’est surtout la TA qui allait se montrer plus opportuniste dans la surface adverse : L. LEMARIE lancé est repris in extrémis (limite pénalty) avant d’affronter le gardien ; centre d’A. CAROFF et reprise non cadrée de la tête d’A. POISSONNEAU (8ème) ; tir puissant d’A. CAROFF dégagé des deux mains par le gardien et repris par A. AHAMADA de peu à côté (11ème). On retrouvait de la détermination, de l’impact et surtout on rentrait dans la surface adverse, ce qu’on n’avait guère réussi à faire les trois matchs précédents. Et puis est arrivé le mal bien connu que l’on avait vu à CESSON dernièrement: une faute évitable plein axe aux 20 m, alors que regroupés, il n’y avait pas de danger imminent.  Et là bizarrement, presque incompréhensible, un type de but qu’on ne voit que très rarement dans ce genre de situation, un petit décalage par rapport au mur et une frappe à ras de terre qui surprend tout le monde pour le 1 à 0 (19ème). Revigorés par cette avance les TREGORROIS n’allaient plus lâcher leur avantage et il faudra tout le talent d’A. BOUILLENNEC pour détourner une frappe de S.DEVAUX et une reprise au second poteau à bout portant (28ème). A la 30ème, un bon décalage de C. ARTAILLOU pour L. LEMARIE offrait une frappe en angle ouvert mais insuffisamment puissante pour surprendre B. DAVAI.

Le retour bénéfique d’Assad AHAMADA dans un rôle d’électron libre derrière les deux attaquants

Bien en place dans un 4 -4-2 en losange, la TA avait plutôt bien contenu son adversaire sur les 45 premières mns. Certes celui-ci avait pris l’avantage mais bien que dangereux dans son jeu de transitions, on pouvait encore espérer revenir sur la seconde mi-temps. Hélas, un premier avertissement, sans frais, dès la reprise donnait des sueurs dans le dos quand K. ACHAHBAR,  totalement seul, se retrouvait en face à face avec A. BOUILLENNEC, (ouf il nous évitait le KO 47ème).  Partie remise, 6 mns plus tard, sous pression, une relance était perdue au milieu, et de nouveau K. ACHAHBAR, se trouvait bien seul pour servir un caviar à S. DEVAUX qui n’en n’espérait pas tant pour aggraver le score (53ème). La TA subissait alors le contre coup de ce second but, et c’est encore A. BOUILLENNEC qui sortait un coup franc tendu de F. KERGER (56ème). Gérant leur avance les LANNIONNAIS, reculaient alors d’un cran et la TA, par une tête d’A. CAROFF à côté se montrait à nouveau dangereuse (60ème), suivi d’une nouvelle tête pas assez appuyée, cette fois de L. ROUDAUT (62ème) et encore une tête à bout portant de M. POTHET au-dessus (65ème). La plus belle occasion du match pour la TA fera suite à une percée d’A. CAROFF, qui, après avoir éliminé deux adversaires, verra sa frappe bien placée ras du poteau sauvée par une belle claquette désespérée de B. DAVAI (77ème). A noter enfin une frappe toute puissante de T. JAN pour LANNION qui venait d’entrer frisant la transversale (78ème).

Wissou CISSE, en provenance de CHATEAUBRIANT, un bel apport au milieu du terrain

Par l’aisance technique, plus tranchante à l’approche des buts, par son bloc offensif avec un trio organisateur au milieu de terrain de grande qualité et très complémentaire, la victoire de LANNION était aboutie, et une fois encore, leurs deux fers de lance, pourtant bien repérés et rabattus dans les oreilles avant le match, auront fait la différence. Du côté de la TA, il y avait du mieux ce soir, avec un peu plus de liant et de détermination dans nos attaques. A noter malheureusement la sortie de M. POTHET (blessé aux adducteurs), mais aussi l’arrivée convaincante de W. CISSE, un milieu de terrain arrivant de CHATEAUBRIANT, et aussi la rentrée de plusieurs jeunes dont le tout jeune T. DUGARD sorti tout juste de ses 16 ans. Avec les blessés en jet continu, les suspendus qui se rajoutent chaque Week End, on aura bien besoin d’eux pour les deux matchs à venir à Salengro contre FOUGERES la semaine prochaine puis DOL dans trois semaines. Ce sera là, un virage crucial de ce championnat pour se relancer, et assurément, il faudra rentrer sur le terrain avec la rage de vaincre.

Amis supporteurs, vous ne serez pas de trop dans les tribunes, la TA a besoin de votre soutien pour qu’après les cadeaux des étrennes, on n’entre pas trop vite dans la période du carême.

Back To Top
Rechercher