Skip to content

FUTSAL – Nowfel BENSRHIR : « La pression est chez les adversaires ».

Après une belle victoire face aux Nantais évoluant dans une division supérieure, en D2, nos Téaïstes se sont offerts une place en huitièmes de finale de la Coupe Nationale. Un match très attendu qui, suite au tirage au sort, annonce une grosse rencontre face au Sporting Club Paris, les champions en titre.

Nowfel BENSRHIR, entraîneur du groupe R1, revient sur la victoire et cette rencontre à venir.

Nowfel BENSRHIR, entraîneur du groupe R1.

Vous avez fait preuve d’efficacité lors du dernier match face à Nantes Doulon Bottiere, quelles sont les consignes que tu as données avant de commencer le match ?

« Je leur ai demandé un bloc médiant bas pour les dix premières minutes afin d’être solides défensivement, et poser les bonnes bases pour le match. Je leur ai également demandé d’être très bons dans la transition défensive et offensive pour se créer de réelles occasions afin d’ouvrir le score. Dans un deuxième temps, la mise en place des zones de pressing sur les dix dernières minutes afin d’être dur à lire pour le coach adverse et pour terminer d’être devant au score avant la mi-temps. »

Vous avez été amené à mener au score à la mi-temps. Quels sont tes mots pour reprendre la seconde période dans de bonnes conditions ?

« Alors à la mi-temps, quand on menait 1-0 et que le plan de match se déroulait parfaitement, je leur ai demandé de continuer de mettre de l’intensité dans le match surtout défensivement et d’être efficaces sur les transitions. Nous avons reprit la seconde mi-temps en restant sur le même plan qu’en première, ce qui nous a permis dès la deuxième occasion de scorer. Ce que nous avons mis en place était intéressant.»

Nos Téaïstes, après leur victoire face à Nantes Doulon Bottiere.

Pensiez-vous aller aussi loin dans la compétition et atteindre ces huitièmes de finale de Coupe Nationale ?

« La Coupe de France c’est toujours un objectif pour nous, chaque année. Atteindre ce niveau de compétition, nous savions que cela était possible, mais au vu de notre début d’année 2023, pour moi, ces huitièmes de finale allaient être compliqués à atteindre. Mais le retour de certains joueurs et les nouvelles recrues ont fait que le groupe s’est renforcé. Nous avons pu réaliser cette performance contre Nantes Doulon et, en championnat, renouer avec la victoire. Nous avons retrouvé la première place du championnat et c’est de bon augure pour la suite. »

Vous avez récemment recruté de nouveaux joueurs, comment se passe leur intégration ?

« Pour les nouveaux joueurs, il y a de « nouveaux anciens », mais également de nouvelles recrues. Leur intégration s’est super bien passée, ils ont été performants assez rapidement. Nous avons aussi des joueurs étrangers, c’est un groupe qui est ouvert aux nouveaux joueurs. Ainsi l’intégration s’est faite naturellement, comme nous avons pu le voir lors du match face à Nantes. »

Vos adversaires, le Sporting Club Paris, sont les champions en titre. Comment vas-tu aborder ce match ?

« Lorsque nous avons vu le tirage c’était une bonne surprise pour nous parce que nous souhaitons nous frotter à une grosse équipe, et là pour le coup c’est une très grosse équipe. Elle fait partie je pense des trois/quatre meilleures équipes en France. Ce sont les champions en titre, ils ont remporté le championnat l’année dernière, ils ont joué les tours préliminaires de la Ligue des Champions en début d’année. C’est donc un effectif très conséquent et avec beaucoup de qualités, donc ça va être un match très difficile, ça on le sait. Mais bon vu qu’on le sait deux semaines avant le match, c’est plus facile de se préparer. Ça reste de la Coupe de France, bien que l’on sache que cela être compliqué, on ne sait jamais qui va l’emporter. Il va falloir avoir beaucoup de facteurs en notre faveur mais nous allons tenter notre chance et on verra ce que cela donne au fur et à mesure du match. »

La volonté d’aller jusqu’au bout ?

« Après pour aller au bout de la compétition, c’est extrêmement compliqué. Il faut un effectif très conséquent. Avoir de la réussite sur un match c’est possible mais sur deux/trois matchs ça reste compliqué. Je pense que si nous arrivons en quarts de finale, ce sera déjà une très belle performance pour cette année. On abordera les matchs les uns après les autres, sans se mettre de pression parce que la pression, elle est chez l’adversaire. Ils sont en D1, ils vont jouer les play-offs en fin de saison et nous nous sommes les petits du match. »

« Je souhaitais rajouter un mot pour terminer, je remercie tout particulièrement mon président et mon directeur, de la T.A. Omnisports, pour les moyens qui me sont donnés afin d’être toujours performants et réguliers et ceux, malgré les années qui passent. »

Rendez-vous le samedi 11 mars 2023, au Complexe Sportif Rapatel, à 16h00, pour encourager nos Téaïstes dans ces huitièmes de finale de Coupe de France.

#TEAMTA

Back To Top
Rechercher