Seniors A: Sortie de tunnel, la lumière du maintien en vue
...

Seniors A: Sortie de tunnel, la lumière du maintien en vue

Par Michel Rollo
le 08 Avr 2018

TA RENNES     1    –    1    DINAN LEHON

buts: pour Dinan  A.SIMON (13ème); pour la TA: E. HOUMADI (35ème)

Les supporters auront vu ce dimanche un match d’excellent niveau ente la TA et le 4ème invaincu de la poule retour Dinan Lehon. Si le score à l’arrivée  n’a pas désigné de vainqueur, on ne crierait pas au vol si les sangliers avaient remporté les points de la victoire, tant ils ont déployé de la générosité et du jeu tout au long de la rencontre. Il aura juste manqué  le geste du killer alors que bien souvent le plat était servi sur un plateau.

D’entrée de match, les patronnés, vont mettre leur patte sur la partie en faisant reculer leur adversaire. A la 3ème mn, Momo voit son débordement et son tir filer au ras des poteaux avant qu’à la 6ème c’est T. BELLIER qui se trouve nez à nez avec le gardien, le ballon passe et se dirige vers les buts, un défenseur sauve en catastrophe mais l’action n’est pas terminée, le ballon revenu en jeu va heurter la main d’un défenseur avant que E. HOUMADI se retrouve seul et bute sur le gardien R. LE GOFFIC . Beaucoup plus de réussite pour DINAN qui, sur sa première occasion (13ème) et deux contres favorables va ouvrir le score par A. SIMON. Piqués au vif les noirs réagissent aussitôt par une belle action collective qui se termine par un tir de B. DIAWARA (21ème). Les jaunes auront une seconde occasion mais cette fois A. SIMON voit son tir s’envoler dans les airs (23ème). A partir de là, la TA va réussir l’un de ses temps forts, les plus longs et les plus aboutis depuis longtemps sur le reste de la 1ère mi –temps. Beaucoup de jeu à une touche de balle, dans des petits périmètres vont faire souffrir les visiteurs. Ce sera une tête de M. BLANDIN hors cadre (26ème), un nouveau face à face de T. BELLIER qui bute sur R. LE GOFFIC (30ème), une frappe de C. DURAND arrêtée en 2 temps par le gardien (34ème) puis une passe lumineuse de R. LE GAC vers le jeune E. HOUMADI, qui en même temps qu’une superbe égalisation, va ouvrir son compteur but avec les seniors (35ème). et avant la mi- temps encore avec une pénétration de Momo dans la surface dont le centre appuyé ne fera qu’effleurer le bout de la chaussure d’E. HOUMADI (40ème).

Au retour des citrons, changement de décor, le sanglier repart en mode diesel, et DINAN par trois fois consécutivement entre  la 45 et la 50ème mn aurait pu faire payer très cher le manque de concentration et surtout de relances approximatives dans l’axe. Même si on n’est plus dans le travail ciselé de la 1ère mi –temps, les hommes de Jacques LE NORMAND vont retrouver leur allant et se remettre en mode occasions : belle action collective terminée par un tir en angle fermé de C. DURAND détourné par le gardien alors que Momo avait sans doute été trop altruiste en ne tirant pas en première intention (52ème) ; puis le même C. DURAND remisera parfaitement en retrait une balle que T. BELLIER reprendra trop mollement devant le but ouvert (55ème). JB NUSSBAUM, excellent durant toute la partie, s’essaiera à son tour dans les 16mètres mais son tir bien parti sera détourné en corner (74ème). Et sur le même corner, on se souviendra toute la semaine de cette reprise à bout portant de la tête de M. BLANDIN qui va aller s’écraser sur l’angle de la transversale avant de ressortir (75ème). Sans doute que la seconde mi- temps n’égale pas la 1ère dans la limpidité et la précision du jeu court, néanmoins le match reste ouvert et les équipes en cette fin de match essaient chacune leur tour de prendre leur adversaire par contres rapidement joués devant deux défenses qui auront été à la hauteur de ce rendez vous.

Il ne sera plus rien marqué, et les regrets seront, sans doute pour la TA, dont les parfums de la victoire  étaient là, si près, sous leur narine sans qu’ils n’aient pu en faire la diffusion dans les filets adverses. Mais un point de pris contre la meilleure équipe des matchs retours, c’est déjà pas mal, quand on revient de si loin, tous les espoirs sont permis.