La Coupe de France joue un sale tour à la TA
...

La Coupe de France joue un sale tour à la TA

Par Michel Rollo
le 03 Oct 2020

Les planètes devaient être alignées pour Fougères ce soir, tant la générosité et la domination de la TA n’auront pas été récompensées. Et pourtant, on l’a dit souvent par le passé la Coupe de France sourit à ceux qui jouent et savent transpirer pour elle. Le réalisme aura été chirurgical ce soir mais toute défaite a ses vérités, et pour n’avoir pas su tirer profit de sa seconde mi -temps dans la zone de vérité, la TA  peut nourrir d’énormes regrets face au piège qui s’est brutalement refermé  à la dernière seconde.

Pour cela, il aurait d’abord fallu pouvoir jouer la rencontre à égalité des forces en présence. En se retrouvant à 10 dès la 5ème mn, pour une double peine, pénalty et carton rouge pour T. LEPRETRE, pour faute en retard et en dehors de la surface, l’ardoise de la TA était salée en balayant totalement la saveur du derby à peine débuté.  Malgré ce coup du sort, la TA n’allait pas baisser les bras et elle rivalisait pleinement, meilleure dans le jeu durant les 40 minutes restant, avec un A. ROUSSELET au-dessus du lot.  A l’approche des 45 mns, une faute dans les pieds d’A. CAROFF qui se présentait seul ramenait les deux équipes à 10 avec l’éviction à son tour de K. MACKIONA le gardien Fougerais. Le coup franc pourtant idéalement placé ne donnera rien.

A 10 contre 10 en seconde mi-temps, il n’y aura plus qu’une équipe à faire le jeu et à se créer des occasions. La TA pleine d’allant, plus dans l’intensité que son adversaire, à la récupération des ballons très haut, va pousser, quelquefois trop précipitamment, et la défense Fougeraise resserrée à l’arrière évitera le pire en plusieurs occasions. Plusieurs coups de pied proches de la surface auront été mal exploités et c’est pourtant sur l’un d’eux,  à plus longue distance qu’K. MESBAH déposera le ballon à la perfection sur la tête de R. DREUSLIN pour l’égalisation méritée à la 73ème. Dans les deux mns suivantes, un déboulé de K. MESBAH se terminera par une frappe puissante de peu à côté. Une dernière percussion d’A. CAROFF oubliait K.MESBAH seul décalé à sa droite. Dans l’action A. CAROFF se blessait, et la TA allait terminer à 9 pour les 5 dernières mns. On semblait se diriger tout droit vers les tirs aux but, quand une faute inutile de TIMAT à l’angle de la surface amenait deux corners consécutifs dans les arrêts de jeu où pour leur seule véritable occasion de la seconde mi-temps, les Fougerais  remportaient la timbale à la 90ème+2.

Savoureuse victoire d’un côté pour une équipe, pauvre dans le jeu qui aura su attendre son heure en frappant à deux moments opportuns de la partie, et cruelle désillusion pour la TA  punie par deux fautes d’inattention alors qu’elle avait maitrisé la partie.