GUINGAMP confirme sa montée en N2
...

GUINGAMP confirme sa montée en N2

Par Michel Rollo
le 26 Mai 2019

Pour le dernier match de la saison, la TA recevait le leader l’EN AVANT DE GUINGAMP à SALENGRO. Déjà assurée de son maintien, la TA se devait néanmoins de  jouer le jeu face à une équipe qui restait sous pression et qui n’avait pas le droit de perdre pour assurer définitivement sa montée.

Empruntés sous la pression mise d’entrée par les COSTARMORICAINS, il faudra une bonne vingtaine de minutes aux hommes de J.LE NORMAND pour véritablement rentrer dans leur match. Hélas trop tard, le mal était fait, sur un ballon perdu malencontreusement au milieu de terrain, le contre rapidement joué permettait A. HEQUET de venir battre S. OSMONT de prêt dès la 15ème mn. Vraiment l’idéal pour la meilleure défense du championnat, il serait désormais difficile d’aller chatouiller la victoire. Curieusement, ce but allait néanmoins permettre aux noirs de sortir progressivement de leur torpeur pour rivaliser sur le dernière demi- heure de cette première mi-temps. Match engagé des deux côtés, les occasions se faisaient rares et ce sera même la TA qui aurait pu revenir au score sur une action collective où, dans son aboutissement, C. DURAND obligeait D. YOUEIGANE à une belle parade évitant l’égalisation.

La mi –temps permettait aux rouges et noir de reprendre le match à leur compte et de resserrer leur étreinte défensive. Dès lors, avec un bloc défensif physique et très compact, la tâche pour les noirs devenait insurmontable, car espérer trouver les clefs de l’égalisation allait devenir mission impossible. L’En Avant tenait l’aboutissement victorieux de sa superbe saison et il n’allait plus rien lâcher. On notera juste deux tirs lointains non cadrés pour la TA, alors que les contres des hommes de S. DIDOT allaient se concrétiser par un second but à 20 mns de la fin du match par M. PHAETON, qui aura par la suite la possibilité de récidiver, mais S. OSMONT évitait que la défaite ne prenne trop d’ampleur.

Rien à redire, GUINGAMP, pour ce dernier match était le plus fort, et s’il en était besoin, démontrait  que leur titre de champion n’avait rien d’usurpé et était inéluctable : la TA ne pouvait pas s’y opposer