La tribune de la K’fet: 2018 – 2019, le bilan du Président J. AUBRY
...

La tribune de la K’fet: 2018 – 2019, le bilan du Président J. AUBRY

Par Michel Rollo
le 06 Juin 2019

Une nouvelle saison s’achève et à tous les niveaux les équipes de la TA se seront fait craindre sur tous les terrains non seulement en Bretagne, mais aussi sur le territoire national. La palme en revient, en particulier, à l’équipe de futsal qui pour sa première saison à ce niveau aura pleinement rempli ses objectifs tant en championnat qu’en Coupe de France. Avec un nouveau départ des plus poussifs, l’équipe de N3 de J. LE NORMAND aura, comme l’an passé fait durer le suspens, avant de faire une poule retour exemplaire. On retiendra que ce ne fut pas la plus belle année à tous les niveaux pour les équipes engagées dans les différentes Coupes. En dehors des U19 et des U14 (demi-finales Coupe de Bretagne), il a fallu très tôt trouver des matchs amicaux pour combler les vides. Mais au-delà des résultats, retenons d’abord l’excellent travail de l’école de foot de Marc PERROT qui a su relever avec succès, le défi de la réforme des équipes jeunes (une équipe par catégorie d’âge) puis ensuite la longévité et l’énorme palmarès, de J LE NORMAND avec l’équipe senior. Toujours autant motivé, il va poursuivre et continuer, avec la même gourmandise, à la poursuite de nouveaux challenges dans la continuité de ce qui se fait de mieux en Bretagne: l’intégration des jeunes joueurs formés au club.

 

Et puis que dire de son compère Jacques, avec plus de trente ans à la tête du club. Jacques continue, année après année, à façonner une image  reconnue à l’extérieur de la TA. Elle vient, d’ailleurs, une nouvelle fois d’être récompensée par le label qualité. Il lui revenait tout naturellement de faire le bilan et de conclure cette saison 2018 – 2019 dans un interview pour la tribune de la K’FET

 

Jacques Aubry : « On a vécu une bonne saison »

Président, quel bilan dresses-tu de cette saison ?

Avec un groupe très sympa, les joueurs, les coaches ont fait du très bon boulot. On a passé des bons moments, surtout en 2019. On peut dire que cela a été une bonne saison.

Comment analyses-tu le parcours de l’équipe de National 3 ?

Il se décompose en deux parties, comme l’an dernier. Le début a été poussif et je pense que le coup d’arrêt de la Coupe de France y est pour quelque chose. On sait que cette compétition est porteuse pour des clubs comme le nôtre. C’est toujours intéressant d’aller le plus loin possible. On est peut-être nostalgique des belles aventures qu’on a connues avec cette Coupe. Mais le jour où on a perdu, Loudéac méritait sa victoire. Il a fallu digérer et cela a handicapé notre début de saison. Après un premier succès face à Plabennec, le 16 décembre, tout s’est enchaîné.

Qu’est-ce qui a fait que la poule retour a été bonne ?

Il y a eu les effets de la cohésion de l’équipe. De retour au club Antoine Caroff a retrouvé ses marques. Jacques le Normand a apporté quelques réglages pour que le groupe travaille de façon collective et a effectué quelques changements salutaires pour le bien de l’équipe.

Des changements sont à attendre pour la saison prochaine ?
La philosophie restera la même. Notre souhait sera de nous classer entre la sixième et la dixième place le plus vite possible. Cela nous permettra d’être plus sereins. Il ne faut jamais oublier que la TA est un club de quartier. Nous avons accédé au niveau national en 2014 et ce n’était pas écrit que nous entamions aujourd’hui notre sixième saison consécutive à ce niveau. Ce n’est que du plaisir à prendre et la marche est beaucoup trop haute pour atteindre les échelons supérieurs.

Par ailleurs, il faudra être plus performant dans les coupes, que ce soit en Coupe de France, les coupes de Bretagne, Maxime-Portier, du Conseil Général, Gambardella. Il conviendra d’être plus exigeant vis-à-vis de ces compétitions, notamment lors des premiers tours qui sont traditionnellement les plus difficiles.

Et l’effectif ?

Les cadres nous ont assuré de leur soutien, de leur présence. On notera quelques mouvements liés à des raisons personnelles, notamment d’études. Il y aura des arrivées et l’intégration de jeunes.

Justement, un regard vers le jeunes, tout va bien ?

Dans ces catégories, on est toujours dans l’apprentissage. Les U19 ont réalisé un bon championnat, malgré la déception de la Gambardella. Les U18 finissent deuxièmes  derrière Concarneau qui n’a pas confirmé sa montée en National. Le moment venu s’ils se présente, on saura faire le bon choix. Pour les U17, en National, par rapport aux moyens et à la découverte de ce championnat, le groupe n’a jamais lâché et a fait honneur aux couleurs du club. C’est porteur d’espoirs. Les 16 ans auraient pu aspirer à remonter en R1 ; c’est un objectif pour la saison prochaine. Quant aux autres catégories d’âges on continue l’apprentissage et le jeu doit  l’emporter sur les résultats. Chacun travaille de manière cohérente sous la tutelle de Marc Perrot auteur d’un très bon travail en qualité de coordinateur.

Les vacances vont donc être bonnes…

Trois équipes de jeunes vont participer à un très bon tournoi à Göteborg, en Suède, en juillet. Les parents se sont beaucoup investis pour leur permettre de partir aussi loin, une première pour la TA. Il faut saluer ce rôle d’acteurs de ces bénévoles. Enfin, il y a la journée des débutants organisée aux Gayeulles le dimanche 16 juin. C’est la seconde fois que nous organisons cette journée, conjointement avec le District. 180 bénévoles de la TA seront présents et nous souhaitons que cette journée soit belle.